Hydroponie, la culture hors sol

Définition

 

Le terme hydroponique – hydroponie provient du grec « hydro » (eau) et « ponos » (travail), autrement dit « le travail par l’eau ». C’est une technique horticole très ancienne qui permet de procéder à une culture (hydroculture) hors-sol. La terre est alors remplacée par un substrat inerte et stérile, comme les fibres de coco ou les billes d’argiles.

 

Les avantages

L’hydroponie propose de nombreux avantages : gain de place, de propreté, maladies et insectes nuisibles moins fréquents, excellente croissance, floraison luxuriante, récolte de qualité. Néanmoins vérifier régulièrement l’acidité des solutions nutritives ainsi que l’ensemble du système. L’eau se trouve en effet dans un circuit fermé, et est pompée de façon permanente.

Bien que la culture en hydroponie puisse paraître difficile, c’est un moyen sûr et efficace d’obtenir d’excellents résultats en peu de temps. Écologique, la culture Hors-sol consomme entre 70 et 90 % d’eau en moins que dans une culture classique.

La technique

L’hydroponie n’est pas une simple technique, mais un ensemble de façon de cultiver hors sol. C’est avant tout la culture de plantes réalisée sur substrat neutre et inerte (de type sable, pouzzolane, billes d’argile, etc.). Ce substrat est régulièrement irrigué d’un courant de solution qui apporte les sels minéraux et nutriments essentiels à la plante. La culture hydro permet également une automatisation de la culture : température, éclairage, contrôle du pH et de la concentration en éléments nutritifs du liquide, ventilation. Elle permet d’accélérer le processus de maturation des fruits grâce à un rythme nycthéméral plus rapide et permet plusieurs récoltes par an.

Ce qu’il faut

– Un système hydroponique
– Une lampe horticole
– billes d’argile / laine de roche

Une réponse sur “Hydroponie, la culture hors sol”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *